Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Tournois de football

L'histoire des Coupes du Monde et d'Europe de football. Avec les résultats, effectifs et résumés signés par moi-même.

Coupe du Monde 1978 en Argentine

Publié le 8 Février 2021 par Ygor Parizel in Argentine, Coupe du Monde 1978

Avant-propos:

La FIFA est d'emblée critiquée pour avoir offert l'organisation de ce tournoi à l'Argentine qui est dirigé depuis 1976 par la junte militaire du Général Videla. Mais l'Argentine est un pays absolument fou de football et les six stades sont bien souvent des bonbonnes au bord de l'explosion.

L'Albiceleste malgré des résultats mitigés fait forcément partie des favorites à domicile tout comme les deux finalistes de l'édition précédente, la R.F.A. toujours hyper compétitive et les Pays-Bas dont le style reste flamboyant. Autres concurrents sérieux le Brésil ou la Pologne mais peu de sélections font même office d'outsiders. De solides formations comme la Suède, l'Autriche, l'Espagne ou l'Écosse sont du voyage mais aussi l'Italie et la France revanchardes après des saisons difficiles.

Les deux absents de marque de ce Mondial seront l'Angleterre qui se fait éliminer à la différence de buts par l'Italie ainsi que la Tchécoslovaquie (Championne d'Europe en 76) éliminée par l'Écosse. La Yougoslavie, l'Union Soviétique ou la Belgique sont sortis respectivement par l'Espagne, la Hongrie et les Pays-Bas. Pour l'Amérique du sud, on retrouve avec plaisir le Pérou tandis que les deux habitués l'Uruguay et le Chili ne feront pas le court déplacement. Pour l'Afrique, la Tunisie participera pour la première fois tout comme l'Iran représentant de la zone Asie.

Du côté des joueurs, on note la retraite de plusieurs champions en titre et pas des moindres. Mais surtout le refus de se déplacer en Argentine du meilleur joueur du Monde, Johan Cruyff. Les néerlandais compteront tout de même sur Rensenbrink, Krol, Neeskens. D'autres européens s'imposent comme des attractions les deux écossais du FC Liverpool Kenny Dalglish et Graeme Souness, Hans Krankl (Autriche), Roberto Bettega (Italie) ou Michel Platini (France). Les stars sud-américaines seront Mario Kempes, Daniel Passarella, Teo Cubillas, Rivelino et le jeune que l'on surnomme déjà le "Pelé blanc" Zico. Des grands joueurs n'ont pas fait le voyage forcément ! Comme le Ballon d'or 77, le danois Allan Simonsen, le tchèque Panenka ou les anglais Kevin Keegan, Ray Kennedy ou Peter Shilton.

 

Commenter cet article