Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Tournois de football

L'histoire des Coupes du Monde et d'Europe de football. Avec les résultats, effectifs et résumés signés par moi-même.

Coupe du Monde 1982 en Espagne

Publié le 1 Avril 2021 par Ygor Parizel in Espagne

Avant-propos

Cette Coupe du Monde 1982 en Espagne voit un nouveau format, avec six groupes au lieu de quatre le tournoi permet d'avoir 4 tickets en plus pour l'Europe mais surtout une place supplémentaire pour chacune des autres confédérations.

 

Le tenant du titre argentin est qualifié automatiquement et dans la Zone Amsud, le Brésil (forcément), le Pérou et le Chili se qualifient assez aisément tandis qu'en Afrique l'Algérie et le Cameroun sortent des deux tableaux en éliminations directes. Le parcours du combattant asiatique aboutit à une qualification pour la Nouvelle-Zélande et l'étonnant Koweït. Enfin en zone Concacaf les grosses nations U.S.A., Mexique et Canada se font piéger par le Honduras et le Salvador.

 

Avec 14 représentants pour l'UEFA, toutes les grandes nations (ou presque) se qualifient. La R.F.A. championne d'Europe sort avec l'Autriche du Groupe 1, très facilement et se retrouveront à nouveau sur le sol espagnol. La Belgique (11 pts) et la France (10 pts) dans un Groupe 2 très relevé et serré éliminent les Pays-Bas (9 pts) et l'Eire (10 pts). L'U.R.S.S. retrouve le Mondial tout comme la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie et l'Angleterre ainsi que l'Irlande du nord. La Pologne, l'Écosse, l'Italie et la Hongrie étaient déjà présents en 78. Les doubles champions uruguayens en 30 et 50 resteront chez eux tout comme la Suède, le Portugal, la Roumanie et Bulgarie ou la Tunisie qui avait été une révélation africaine en Argentine.

 

Zico, qui est peut-être bien en cette année le meilleur joueur du monde, sera accompagné par une armada créative composée par Dirceu, Eder, Socrates et Falcao. Il y aura aussi Rummenigge, le double Ballon d'or européen qui mènera cette sélection allemande, son noyau regorge de talents à chaque poste. Le Brésil et l'Allemagne sont les deux véritables nations favorites. L'Argentine avec un effectif sensiblement identique à celui vainqueur à domicile paraît mieux armée avec l'apport de la nouvelle pépite du foot mondial, Diego Maradona mais on ne sait où ils en sont réellement ? Les nombreuses nations outsiders française, belge, anglaise, italienne, polonaise ou soviétique déploieront des vedettes telles que Platini et les girondins, Ceulemans, Pfaff, Keegan, Hoddle, Rossi (qui fait son retour de suspension), Tardelli, Boniek ainsi que pour l'U.R.S.S. les géorgiens de Tbilissi ou ukrainiens de Kiev. L'Espagne figure parmi ces équipes challengers mais uniquement parce qu'elle évoluera à la maison.

 

Comme pour les nations, peu de grands joueurs seront absents hormis le barcelonais Schuster entré en conflit avec Derwall depuis le retour de Breitner dans la Mannschaft ou les dernières stars néerlandaises comme Krol et Haan mais cette Coupe du Monde verra tout de même ce qui se fait de mieux en terme de footballeurs.

Commenter cet article