Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Tournois de football

L'histoire des Coupes du Monde et d'Europe de football. Avec les résultats, effectifs et résumés signés par moi-même.

Championnat d'Europe des nations 1984 en France, Groupe 2: Portugal - Roumanie

Publié le 4 Juin 2021 par Ygor Parizel in Portugal, Roumanie, Nené, Manuel Bento, Rui Jordao, Carlos Manuel, Fernando Chalana, Joao Pinto, Antonio Sousa, Fernando Gomes, Mircea Rednic, Marcel Coras, Michael Klein, Rodion Camataru, Laszlo Bölöni, Mircea Lucescu

Match 12

Groupe 2

20 juin 1984

Stade de La Beaujoire, Nantes (24,464)

 

Portugal - Roumanie 1-0 (Arb: Heinz Fahler, AUT)

Buts: 81' Nené (1-0)

 

1 Manuel Bento (C) (Benfica Lisbonne, 36)

3 Rui Jordão (Sp. Portugal, 31)

4 Fernando Chalana (Benfica Lisbonne, 25) > 15'

7 Carlos Manuel (Benfica Lisbonne, 26) > 63'

9 João Pinto (FC Porto, 22)

10 Antonio Lima Pereira (FC Porto, 32)

11 Eurico Gomes (FC Porto, 28)

13 Antonio Sousa (FC Porto, 27)

14 Antonio Frasco (FC Porto, 29)

6 Fernando Gomes (FC Porto, 27)

17 Álvaro (Benfica Lisbonne, 23)

Remplacements

2 Nené (Benfica Lisbonne, 34) < 63'

19 Diamantino (Benfica Lisbonne, 24) J < 15'

Sélectionneur Fernando Cabrita

 

12 Dumitru Moraru (Din. Bucarest, 28)

2 Mircea Rednic (Din. Bucarest, 22)

3 Costica Ștefănescu (C) (Uni. Craiova, 33)

4 Nicolae Ungureanu (Uni. Craiova, 27)

6 Gino Iorgolescu (Sp. Studentesc, 28) J

7 Marcel Coraș (Sp. Studentesc, 25)

8 Michael Klein (Corvinul Hunedoara, 24)

9 Rodion Cămătaru (Uni. Craiova, 25) > 34'

10 Laszlo Bölöni (ASA Targu Mures, 31)

14 Mircea Irimescu (Uni. Craiova, 25) J > 59'

16 Nicolae Negrila (Uni. Craiova, 29)

Remplacements

18 Ionel Augustin (Din. Bucarest, 28) < 34'

19 Romulus Gabor (Corvinul Hunedoara, 22) < 59'

Sélectionneur Mircea Lucescu

 

Résumé

Difficile de désigner un favori entre le Portugal et la Roumanie car les deux pays ont été d'un niveau similaire lors des deux journées. La Roumanie battue par la R.F.A. ne peut plus rien espérer du coup Mircea Lucescu fait tourner un peu avec l'apport notamment de deux nouveaux éléments de l'Université de Craiova. Dans l'obligation de gagner le Portugal travaille dans ce sens avec l'apparition du meilleur buteur du championnat portugais depuis une dizaine de saisons, Fernando Gomes comme attaquant à la place de Pacheco (pubalgie). Bon centre tendu vers le 1er poteau mais Bento est bien mis pour gâcher tout. C'est plutôt la Roumanie qui fait le jeu dans ces 5 minutes, côté gauche surtout mais les centres ne donnent rien entre-temps des actions portugaises atteignent la surface adverse. Aucune des deux équipes ne prend l'avantage. Carton jaune pour Irimescu, il blesse sur son intervention Chalana; après une longue interruption c'est Diamantino qui monte au jeu. Coup dur pour les lusitaniens qui perdent là, le meilleur joueur de l'équipe. Enfin un tir intéressant par Sousa de plus de 20 mètres, puissant et cadré mais trop centré. Tir de loin hors-cadre de Bölöni et ensuite ce même joueur passe tout près de saisir un ballon dans la surface et d'obtenir un face-à-face, celui-ci est touché du bout de la godasse par un arrière qui agrippe aussi au passage le pied de Bölöni; on passe près d'une occasion ou d'un penalty ! Coup-franc à nouveau tapé par Bölöni derrière les photographes ! La Roumanie mène le jeu dans ce milieu de la période. Jaune pour Iorgolescu. Rui Jordao évoluant en soutien de F. Gomes fait un bon boulot. La Roumanie accentue (façon de parler !) son forcing du coup le Portugal se réveille aussi. Camataru sort tête basse, Augustin remplace le blessé. Plusieurs tentatives roumaines dans ce 3ème quart d'heure mais cela reste brouillon. Joli tir de Diamantino en demi-volée à 20 mètres décalé, Moraru plonge et détourne du bout des doigts sur son piquet. Il a fallu attendre la dernière minute pour voir une belle occasion de but.

Premier fait des 45 minutes finales est une frappe surpuissante de plus de 25 mètres de Diamantino à peine une vingtaine de centimètres au-dessus. Le Portugal attaque et a plutôt intérêt. Coup-franc de Sousa sur le keep puis deux attaquants roumains stationnés au penalty loupent un centre de Coras, ça fini entre les gants de Bento. Fernando Gomes se créé une opportunité, il s'approche balle au pied de la surface adverse vise la lucarne mais manque la cible. Au-delà de la 50e vraie accélération portugaise mais attention aux contres roumains, notamment avec Klein qui gagne un duel aérien sur un centre de Coras, mais c'est loupé. Dans la surface F. Gomes obtient un ballon chanceux qui passe entre plusieurs joueurs mais le buteur se précipite et écrase trop sa reprise. Changement roumain avec Gabor au moment d'un temps-mort vers l'heure de jeu si bien que la Roumanie revient dans la partie, surtout en terme de possession de balle. Contre mené par Jordao qui va jusqu'au petit-rectangle ou il est proche de pouvoir donner un assist à F. Gomes idéalement placé or Negrila en glissade met en corner. Superbe but annulé de Gomes pour hors-jeu. Au second poteau Rui Jordao reçoit un centre venu de la gauche qu'il reprend de volée croisée à ras-de-sol, ça flirte avec le poteau. Situation confuse mais dangereuse dans la surface de Bento, aucune tentative de tir durant ce forcing roumain sur la boîte portugaise. Coup de coin ou surgit F. Gomes coupant devant la sortie de Moraru, il ne peut recadrer, c'était difficile. Le temps presse à moins de 20 minutes, le Portugal rétablit sa mainmise; Diamantino tire cadré mais facilement pris puis bel envoi lointain de Sousa, un bon mètre à côté. Les deux nations se portent sur l'offensive. Joao Pinto déborde et centre légèrement en retrait sur Nené qui shoote à côté du ballon. Mais sur un des corners qui suivent, Nené est à la réception au point de penalty d'un centre, sa volée peu académique fini tout de même au fond, 1-0. Le Portugal avec ce but scelle le sort des autres ibères, l'Espagne est sortie à cet instant-là ! Les lusitaniens reculent mais restent les plus dangereux grâce à des contre-attaques; Moraru devra d'ailleurs s'employer une ultime fois sur une tête plongeante de F. Gomes, et regardera passer un tir de Nené suite à une reconversion rapide valorisée par les trois attaquants. En conclusion, il n'y aura eu qu'un seul match intéressant dans ce Groupe 2 (R.F.A. - Espagne) les autres n'auront pas été digne d'un championnat continental. Le Portugal au bout de trois parties médiocres verra une demi-finale face au favori du tournoi, la France.

Homme du match: Rui Jordao

Plus bas dans l'échiquier Rui Jordao comme d'habitude a beaucoup couru et travaillé. Il a tenté de combiner avec F. Gomes mais sans grand résultat, cela n'a pas empêché l'avant du Sporting d'essayer.

Commenter cet article

Malvika Adhikari 04/06/2021 11:13

I loved to watch and play football. Thanks for share good post about football.